Accueil du site > Echanges > Hambourg > Hambourg 2008
Enregistrer au format PDFenvoyer l'article par mail title= Version imprimable de cet article

Hambourg 2008

Publié par Françoise R., Yang ZHENG, le 29 juillet 2008

 

Séjour à Hambourg du 30/06/08 au 04/07/08

Journal de bord"

Lundi 30 juin 2008

18h00 Départ de l’E2C. Tous les stagiaires étaient présents et à l’heure.

Dans le fond du car un groupe s’est formé, composé de :
- Larbi
- François
- Karim
- Seïf
- Vanessa.

A l’avant du car :
-  Zakiya et Hadjira
-  Siham
-  Karim Haddouche
-  Djamal et Anthony
-  Florian
-  Smahane et Audrey
-  Ayett et Fanny

Yang essaie de mettre en place un questionnaire afin d’interviewer quelques stagiaires sur le séjour. Ils doivent réfléchir autour de deux questions qui sont les suivantes :
- Comment vous représentez-vous Hambourg ? (autochtones, culture, paysages …)
- Que pensez-vous que ce voyage va vous apporter ?

20h15 – 21h00 Pause déjeuner.

23h15 – 23h30 Pause sur une aire de repos.


Mardi 1er juillet 2008

1h10 – 1h40 Pause d’une demi heure à 200 kms de Metz.

4h00 Arrivée à Metz pour effectuer la rotation des chauffeurs.

La nuit a été longue. Dans le car, la température était très fraîche.

7h35 – 8h35 Pause petit-déjeuner d’une heure. Nous nous situons près de Cologne (Köln).

Yang interview Zakiya en utilisant notre matériel audiovisuel.

10h40 – 11h00 Arrêt sur une aire d’autoroute. Nous décidons d’en interviewer quelques uns dont François, Karim Hadj et Achia.

Sur la route, nous apercevons des champs d’éoliennes à perte de vue.

13h20 – 14h20 Pause déjeuner d’une heure. Interview avec Vanessa et Karim Haddouche.

Nous nous rendons rapidement compte que les toilettes sont payantes (0,50€) et de fait, très propres. Grâce au ticket délivré par la machine des sanitaires, il est possible d’acheter des produits (boissons et autres produits de première consommation) en bénéficiant d’un tarif réduit de 0,50 €.

15h40 Arrivée à Hambourg. Nous avons pris possession de nos chambres.

Audrey et Smahane ont changé plusieurs fois de chambre : une première fois parce que leur chambre était tout simplement occupée puis une autre fois parce qu’elle sentait la cigarette. Vanessa et Hadjira ont la plus belle chambre de l’hôtel ce qui a fait beaucoup de « jaloux ».

Les stagiaires ont choisi eux-mêmes leur partenaire de chambrée. Les chambres étaient composées de la façon suivante : 107 Achia et Hadidja 415 Seïf et Larbi 504 Audrey et Smahane 507 Zakiya et Siham 508 Fanny et Ayett 509 Djamal et Florian 701 François et Karim Hadj 702 Anthony et Karim Haddouche 705 Vanessa et Hadjira

16h40 Monsieur Hartung nous a rejoints afin de faire le point sur l’emploi du temps de la semaine.

18h00 Quelques jeunes de START sont venus à notre rencontre et nous sommes partis manger dans un restaurant turc près de la gare d’Altona.

Les stagiaires ont été heureux de se retrouver et pour certains de faire connaissance.

Arrivés au restaurant, un plat unique nous a été présenté mais était très copieux et plutôt épicé. Seïf a voulu « défié le piment » mais le piment a été le grand gagnant. Il a dû boire un verre de lait, Anthony a voulu suivre, a mieux résisté mais a succombé à l’épice. Tout le monde a apprécié le dîner et une ambiance chaleureuse régnait.

A l’hôtel, Monsieur Hartung avait réservé une salle pour projeter le film que jeunes de START ont réalisé sur leur séjour à Marseille. Les jeunes allemands ont pris environ un millier de photos. Nous avons projeté notre diaporama, certains stagiaires craignaient de paraître ridicules car nous avions uniquement une trentaine de photos à présenter aux jeunes de START.

Nous avons fait un rapide débriefing avec les jeunes au sujet de la journée de mercredi car nous étions tous très fatigués mais très heureux du voyage effectué malgré les 18 heures de car.

Une mise au point a été également effectuée avec Monsieur Hartung pour les repas de midi.


Mercredi 2 juillet 2008

8h30 Petit déjeuner. Quelques retardataires.

8h50 Arrivée de Monsieur Hartung. Il nous a demandé de choisir parmi 3 plats pour le déjeuner : Pâtes (pennes) à la dinde, Salade au poulet grillé ou Pommes de terre au four avec fromage Edam et épinards. Les pâtes ont remporté un franc succès auprès de nos stagiaires.

9h30 Certains jeunes de START sont venus à l’hôtel et nous sommes tous partis en direction du port où une péniche nous attendait pour une promenade sur l’Elbe. Nous avons marché plus d’une demi heure et découvert ainsi la ville de Hambourg à travers son architecture et son célèbre port. Du bord de l’Elbe, nous pouvions voir de nombreux containers et découvrir l’immensité du fleuve.

Pendant la marche, les stagiaires ont pris des photos, peut-être un peu trop. Nous devions nous arrêter tous les 10 mètres.

Nous étions sous le charme de la ville …. une ville verte avec ses quelques 3 millions d’arbres.

Nous avons été étonné de constater qu’un immeuble incorporé à d’autres était une école et que la cours de récréation se trouve sur le toit. Beaucoup d’immeubles de cette rue ont leur propre identité avec parfois des slogans engagés sur les façades.

Arrivés sur les embarcations touristiques, nous attendions les jeunes de START. Certains de nos jeunes en ont profité pour s’acheter une glace à 1€ dans un étale près du port, juste avant d’embarquer.

A bord, nous avons pris beaucoup de clichés du port, des nombreux paquebots, du fleuve puis notre péniche a franchi une écluse.

Beaucoup ont découvert le fonctionnement des écluses. Nous leur avons expliqué que cela évite au sable, amené par les courants, de pénétrer aux abords du port.

Les profondeurs du port atteignent environ 13,50 mètres, la ville souhaite creuser jusqu’à 15 mètres de profondeur afin que le trafic des porte-containers soit plus important, mais pour le moment cela reste interdit par la loi maritime.

Nos jeunes et ceux de START, surtout pour ceux qui ne se connaissaient pas, ont pu faire plus ample connaissance. De surprenantes affinités se sont révélées notamment entre Hadjira (E2C) et Mehdi (START) ainsi qu’entre François (E2C) et Smahane (E2C). Durant le trajet, la péniche tanguait dû aux remous provoqués par les bateaux circulant dans le port. Cela n’a pas arrangé l’état de François qui avait le mal de mer.

Notre tour de péniche terminé, il a fallu nous dépêcher pour arriver à l’heure au restaurant, situé près de la mairie, c’est-à-dire à trois quart d’heure de marche. Sur le chemin, Vanessa ne se sentait pas bien, avait des nausées. Nous l’avons suivi de près tandis que les autres stagiaires se plaignaient de la marche.

Le déjeuner s’est bien déroulé. Certains ont voulu faire des boutiques avant le rendez-vous à la mairie.

Nous sommes passés par les rues commerçantes de Hambourg, avec leurs magasins de luxe.

Le temps était exceptionnel pour une ville du Nord, 27° à l’ombre. Et les stagiaires ne se sont pas gênés pour nous reprocher de les avoir mis en garde contre le froid.

Avant d’aller à la mairie, nous avons dû faire quelques mises au point avec nos stagiaires, notamment l’art de faire un nœud de cravate et surtout de le défaire, ainsi que l’art de porter une veste de costume en laissant le dernier bouton de la veste ouvert (pour Florian et Djamal), et …

… l’art de filmer pour Achia qui a voulu s’essayer à immortaliser l’événement.

Monsieur Till, chargé des relations de jumelage entre Hambourg et les différentes villes du monde, nous a accueilli à l’extérieur de la mairie. Sur la place, nous apprenons la venue de notre maire Jean-Claude Gaudin, une semaine plus tard.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers l’intérieur où une présentation officielle ainsi qu’un cocktail (non-alcoolisé) nous attendaient.

Vanessa est restée interloquée par les murs entièrement tapissés de cuir et par une inscription : « Wer den besten seiner Zeit genug gethan der hat gelebt für alle Zeit. » (« Celui qui a utilisé son temps au mieux a vécu pour toujours ».) L’interprète française nous a aidé pour la traduction de la citation inscrite sur un des murs de la salle de réception.

Durant la visite, il a été très difficile de retenir leur attention et la guide a fait preuve d’une extrême patience et de compréhension envers nos stagiaires, éblouis par le lieu et donc peu attentif à son histoire.

Impressionnés par le faste des lieux, ils n’ont cessé de vouloir être pris en photo, partout, quitte à interrompre la guide.

Nous avions une demi heure de pause avant de prendre le bus touristique, appelé le « Stadtrundfaht ». Tous les jeunes en ont profité pour aller faire les boutiques à proximité afin de trouver les premiers cadeaux pour leurs proches (Anthony). La visite dans le bus a duré environ une heure, une guide interprète était là pour l’occasion. Nous avons quitté le bus plus tôt car nous étions à proximité de notre hôtel, ainsi nos jeunes ont pu prendre d’avantage d’argent et se changer rapidement pour partir avec les jeunes de START et profiter de leur temps libre et de leur soirée ensemble. De notre côté, Monsieur Hartung s’est proposé de nous faire faire une autre visite de la ville, plus à l’Ouest de Hambourg, dans les quartiers chics, et notamment à « Blankenese », quartier des marins retraités. Ce quartier est constitué de « petites maisons » accolées les unes aux autres sur une butte, reliées par des tas de petits sentiers, qu’il faut emprunter à pieds. Aujourd’hui, cet endroit est très prisé par de riches propriétaires car la vue est imprenable sur l’Elbe et le port. Nous avons fini notre tour personnalisé par une escale sur le port nautique du lac chez le restaurateur préféré de Monsieur Hartung : Bobby Reich où nous avons pu voir le mât du bateau de Monsieur Hartung, amarré toute l’année au petit port du lac. Il nous a ensuite raccompagné à notre l’hôtel.


Jeudi 3 juillet 2008

6h00 Nous avons dû nous lever tôt.

7h00 Petit déjeuner. Il y eut beaucoup de retardataires.

8h00 Départ prévu à pied vers le port. A notre arrivée sur le port, des jeunes de START nous attendaient (eux aussi avaient du retard). Monsieur et Madame Dühr étaient également de la partie à notre plus grande surprise.

Monsieur Hartung s’est occupé de récupérer les tickets nominatifs pour embarquer sur le catamaran en direction de l’île d’Helgoland, située à une centaine de kilomètres (équivalant à 4 heures de traversée).

La mer du Nord était relativement calme. Lorsque nous sommes arrivés, il pleuvait et nous sommes allés nous restaurer dans un « Fish and Chips ». Nous avons fait une commande groupée. Le service a été relativement long ce qui a freiné considérablement notre visite de l’île.

Un égocentrisme de certains stagiaires s’est fait sentir durant toute cette journée. Tous deux avons dû remettre quelques pendules à l’heure en expliquant ou rappelant certaines des règles de la vie en groupe.

Les jeunes ont pu librement circuler dans l’île. Beaucoup en ont encore profité pour faire les boutiques et acheter des produits (parfums, cigarettes, etc…) dans les duty free.

Nous avons observé beaucoup d’espèces d’oiseaux différentes dont les mouettes, qu’il ne fallait absolument pas nourrir sous peine d’une amende s’élevant à 500 €.

D’autres espèces d’animaux étaient également présentes comme quelques moutons, brebis et bouquetins.

Le paysage était assez étonnant par ses innombrables falaises abruptes et par le côté désertique de la flore : aucun arbre n’était visible et les pâturages étaient très verts.

Nous avons fait le tour de l’île avec Monsieur Hartung et Monsieur & Madame Dühr (2,500kms) qui, pendant la marche, nous ont conté l’histoire de l’île.

Après notre éprouvante excursion, nous nous sommes rafraîchis dans un café du port où nous avons pu boire des Apfelschorle (boisson préférée de Monsieur Hartung, composée de jus de pomme et d’eau gazeuse).

Pendant ce temps, Karim Haddouche s’est vraiment bien amusé avec les jeunes Allemands.

16h30 Retour vers Hambourg. Nous avons repris le bateau et l’ambiance entre tous les stagiaires était très conviviale. Yasmine (START) a su communiquer avec nos stagiaires et ainsi rire avec eux.

Nous nous apercevons que quelques amourettes se sont créées entre nos stagiaires.

François a su se débrouiller pour trouver une pharmacie et trouver le traitement qui lui convenait.

Le retour a été assez difficile à supporter pour nos stagiaires mais aussi pour nous. La pluie était au rendez-vous et nous avons dû marcher plus d’une demi heure sous une pluie battante pour retourner à l’hôtel. Ce fut cependant assez amusant.

Le bilan de la journée a été, de manière générale, très positif.

Histoire de l’île d’Helgoland :

L’île d’Helgoland se situe en Mer du Nord, au Nord des îles de la Frise. Les avatars de guerre Napoléonienne amènent les Britanniques à s’en emparer en 1807 alors qu’elle appartenait au Danemark depuis 1417. Au large d’Helgoland, le 9 mai 1864, le Danemark remporta sa seule victoire militaire dans la guerre des Duchés en battant la marine de l’Autriche (à cette époque l’Autriche avait des débouchés maritimes en Italie et en Croatie).

En 1890, le Royaume-Uni céda Helgoland à l’Allemagne en échange de l’île de Zanzibar et de quelques autres possessions germaniques en Afrique de l’Est. L’île, aménagée en base navale successivement par les Britanniques et les Allemands, possède une importance stratégique clef en Mer du Nord. La bataille navale d’Helgoland durant la première guerre mondiale devait en apporter la tragique démonstration.

Vers 1860, Helgoland était peuplée de 2500 habitants dont des paysans et des pêcheurs frisons.

Base sous-marine pendant les deux guerres mondiales, l’île principale est le siège de la plus puissante explosion conventionnelle (6000t de TNT sont utilisés) lors de la destruction des installations par les Britanniques en 1946.


Vendredi 4 juillet 2008

8h00 Réveil.

9h00 Petit déjeuner. Fatigués par ces deux jours d’excursion, il y eu donc beaucoup de retardataires avec, pour certains plus d’une demi heure de retard.

C’est la journée shopping, les nôtres sont partis avec les jeunes de START, direction le centre ville. De nôtre côté, nous y sommes allés avec Monsieur Hartung, car nous n’avions pas encore eu l’occasion de faire les boutiques. Il pleuvait très fort et nous nous sommes arrêtés dans un café appelé « Le Paquebot » pour déguster quelques Apfelschorles. Nous avons pu ramener quelques petits souvenirs de la ville.

14h00 Nous avions tous rendez-vous au restaurant turc, dans lequel nous avions déjà mangé à notre arrivée à Hambourg.

Nos stagiaires nous ont raconté, qu’une jeune de START qui les accompagnait a été agressée dans le métro par un homme possédant une arme blanche. Vanessa s’est empressée de la tirer d’affaire et a également risqué d’être blessée. Tout est ensuite rentré dans l’ordre. L’homme a pu être intercepté par les forces de l’ordre.

Plus tard, un différent a éclaté entre Vanessa et Yasmine (START), au sujet de propos qu’aurait tenu Yasmine envers nos stagiaires. C’était un malentendu.

Nous avons fait nos au revoir à toute l’équipe de START en les remerciant de leurs accueil. C’est avec le cœur lourd que nous sommes partis vers le centre commercial situé à deux pas du restaurant.

Il ne nous restait plus qu’une petite heure pour effectuer les dernières emplettes et prévoir ainsi nos repas pour le retour en car.

16h20 Rendez-vous fixé devant l’hôtel. Malgré les recommandations, Vanessa et Seïf étaient en retard de plus de 35 minutes, ce qui nous a causé beaucoup de soucis puisque nous devions partir à 17h00.

17h00 Départ pour Marseille. Nous avons repris le rythme des pauses en car.

Samedi 5 juillet 2008

15h00 Arrivée à Marseille. Heureux, fatigués mais remplis de souvenirs.

« Nous souhaitons remercier nos 18 stagiaires pour leur comportement exemplaire. Ce fut un réel plaisir de les accompagner durant ces quelques jours. »

Françoise et Yang

Cliquez sur une photo pour l’agrandir ou pour voir le diaporama.

JPG - 43.4 ko

JPG - 48.2 ko

JPG - 72.2 ko

JPG - 37.5 ko

JPG - 44.4 ko

JPG - 58.5 ko

JPG - 34.9 ko

JPG - 98.9 ko

JPG - 90.1 ko

JPG - 93.4 ko

JPG - 97.7 ko

JPG - 96.1 ko

JPG - 73.3 ko

JPG - 83.7 ko

JPG - 81.4 ko

JPG - 77.8 ko

JPG - 72.6 ko

JPG - 97.5 ko

JPG - 101.8 ko

JPG - 76.7 ko

JPG - 76.4 ko

JPG - 94.7 ko

JPG - 89.4 ko

JPG - 97.5 ko

JPG - 49.6 ko

JPG - 52.4 ko

JPG - 39.4 ko

JPG - 53.2 ko

JPG - 66.6 ko

JPG - 30.9 ko

JPG - 41.6 ko

JPG - 43.1 ko

JPG - 71.6 ko

JPG - 36 ko

JPG - 87.8 ko

JPG - 33.1 ko

JPG - 82.2 ko

JPG - 42.4 ko

JPG - 45 ko

JPG - 37.6 ko

JPG - 52.8 ko

JPG - 68.7 ko

JPG - 70.2 ko

JPG - 72.1 ko

JPG - 54.1 ko

JPG - 70.8 ko

JPG - 85.4 ko

JPG - 79.9 ko

JPG - 89.4 ko

JPG - 92.4 ko

JPG - 85.5 ko

JPG - 63.3 ko

JPG - 62.8 ko

JPG - 73.5 ko

JPG - 87.8 ko

JPG - 94 ko

JPG - 93.8 ko

JPG - 72.4 ko

JPG - 63.5 ko

JPG - 62.8 ko

JPG - 83.1 ko

JPG - 65.3 ko

JPG - 87.1 ko

JPG - 87.5 ko

JPG - 67.5 ko

JPG - 80.5 ko

JPG - 76.4 ko

JPG - 81.2 ko

JPG - 77.2 ko

JPG - 88.2 ko

JPG - 91.2 ko

JPG - 47 ko

JPG - 58.5 ko

JPG - 90.4 ko

JPG - 40.9 ko

JPG - 44.9 ko

JPG - 43 ko

JPG - 38 ko

JPG - 55.5 ko

JPG - 54.4 ko

JPG - 37.4 ko

JPG - 43.7 ko

JPG - 53.1 ko

Crédit photos : Yang ZHENG


© 2008 Site des Stagiaires de l’Ecole de la Deuxième Chance de Marseille | SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0