Accueil du site > Projets pédagogiques > Lecture à voix haute > Atelier de lecture à voix haute
Enregistrer au format PDFenvoyer l'article par mail title= Version imprimable de cet article

Atelier de lecture à voix haute

Publié par Christine C., le 3 juillet 2008

 

Projet : atelier de lecture à voix haute (posture et travail corporel)

Partenariat : Mireille GUERRE et Suzanne JOUBERT, organisatrices du Festival des Informelles à l’E2C en septembre 2008

Dates : Du lundi 16 au vendredi 20 juin 2008, de 14h à 15h30

Jeunes : 11 stagiaires des groupes B3 et A3 ont participé à l’atelier
- Samira BENDADI
- Hadidja MZIMBA
- Florian LEBRETON
- Azzédine DJEDAOUA
- Hamza GERAIA
- Joseph AMADOR
- Mélodie AUBERT
- Djouleka MOHAMED
- Sihem ALI MOUSSA
- Ayett CHIHI
- Fanny FERRANTE

Vidéo : Atelier entièrement filmé par 4 stagiaires encadrés par Slimane
- Manuel MALDONADO
- Takidine MOHAMED
- Ahcène KHARBEGA
- Sami DOUGUET

Formateurs encadrant : Sandra CASTEBRUNET, Slimane SADELLI, Christine CALDENTEY

Lieu : principalement l’Amphithéâtre, sauf le jeudi : une mezzanine et une salle de cours

Déroulement : Mireille GUERRE a rythmé ce projet en proposant des supports différents :
- L’acteur qui entre en scène et se présente
- Travail sur les mouvements lents (déplacements, statue qui bouge par des fils imaginaires, sculpteur qui façonne sa statue)
- Lecture à voix haute.

Ce qu’il fallait retenir :

L’avis des stagiaires :

MZIMBA Hadidja

Il s’est passe un projet de lecture. On a travaillé pendant 4 jours. On a commencé le 16 juin jusqu’au 20 juin 2008 pour inventer des histoires. On a fait une marche en silence on s’est créé des personnages Moi, par exemple je me suis présenté : Je m’appelle Rosy, je suis hôtesse de l’air…

Après on a fait la lecture ; chacun avait une feuille de texte pour lire. Aussi Ahcène a fait une marche en silence. Nous aussi on a fait la même chose. On a travaillé sur la gestuelle et on a appris à parler fort pour que les spectateurs nous entendent.

BENDADI Samira

Durant cette période passée avec les accompagnatrices de cet atelier, on a pu apprendre sur nous-même.

J’ai surtout apprécié l’atelier où l’on devait s’inventer une vie et se mettre en scène. Je me suis retrouvée dans la peau d’une femme commissaire à Marseille et c’est une vie que j’aurais vraiment aimé avoir.

On a appris sur nous même des points faibles qui nous étaient inconnus, par exemple le fait d’être stressé face à un public.

MOHAMED Djouleka

Ce que j’ai aimé en atelier lecture, c’est lorsqu’on a lu le texte chacun son tour : j’ai constaté que je n’avais pas beaucoup de problèmes de lecture, et j’ai pris plaisir à parler lentement et fort, pour bien se faire comprendre du public.

Florian LEBRETON

PRESENTATION DU PROJET LECTURE

C’était un projet qui a duré toute la semaine du lundi 16 au vendredi 20 juin de 14h à 15h30 à l’amphithéâtre, nous avons fait du théâtre en mettant en compte la gestuelle et nous avons surtout appris à parler fort pour que le public qui nous écoutaient attentivement puisse nous entendre.

LES DEUX PREMIERS JOURS

Le premier jour, nous nous sommes approprié des personnages différents comme le boxeur italien champion de la WBA ou moi, qui me suis inventé l’hôtelier qui adore exercer son métier et nous devions assurer dans nos jeux d’acteurs. C’est-à-dire, ne pas rigoler, ne pas décrocher de notre personnage. Le second jour, nous devions prendre une démarche au ralenti, le corps et la tête devaient suivre ce mouvement de lenteur. C’était deux exercices vraiment excellents, ceci est mon avis personnel.

LES JOURS SUIVANTS

Mercredi 18 juin, nous devions lire une suite de syllabes de plus en plus vite et de plus en plus fort, ce qui était difficile pour moi et nous avons continué le coup de la marche au ralenti en exagérant les gestes de la veille. L’avant-dernier jour, je n’ai pas participé au cours et le dernier jour, nous avons fais un mixage de toutes les activités avec Ahcène et Nathalie qui ont continué leurs rôles de l’ex qui veut récupérer sa compagne sur un quai de gare.

CONCLUSION

C’était pour moi une très belle semaine d’apprentissage et si c’était à refaire, j’y retournerai.


© 2008 Site des Stagiaires de l’Ecole de la Deuxième Chance de Marseille | SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0