Accueil du site > Projets pédagogiques > Anglais > L’E2C à Bookinbar 34
Enregistrer au format PDFenvoyer l'article par mail title= Version imprimable de cet article

L’E2C à Bookinbar 34

Publié par Yang ZHENG, le 19 septembre 2014

 

Mercredi 17 septembre 2014 34ème visite de la librairie aixoise Bookinbar

Nadjmata ABDOUL WAHAB-ALI Groupe A, Session 283

"Ce qui m’a plu au Bookinbar, c’est qu’il y avait des livres de toutes sortes et dans des langues différentes. Je n’ai pas l’habitude de fréquenter les librairies ou les bibliothèques mais j’ai trouvé le lieu vraiment très sympa, même si je ne m’attendais pas à ça. Je voyais l’endroit plus grand, plus spacieux. La librairie est située dans une ruelle perdue. J’ai trouvé que c’était calme. J’ai aussi vu qu’il y avait beaucoup d’anglophones qui parlaient anglais avec des français et que les employés de la librairie étaient amenés à plus parler anglais que français et qu’il fallait parler et comprendre l’anglais pour travailler dans un endroit comme Bookinbar."

Ferdinand COCHETTE Groupe A, Session 284

""

Hadidja IMAMOU Groupe B, Session 277

"On est parti de l’école à 13h30 en direction d’Aix-en-Provence. Arrivé à Aix, on est parti à Bookinbar. On a choisi chacun un verre de jus au choix. On a regardé s’il y avait des livres intéressants. Ensuite, on a regardé le tableau d’annonces. on en a répondu à une, celle d’une ukrainienne."

Perle LOEGEL Groupe A, Session 284

"A mon sens, l’après-midi s’est bien passé. J’ai trouvé le lieu agréable, chaleureux … Je ne savais pas que ce genre de librairie existait en France. Ce que j’ai trouvé bien, c’est qu’il y a beaucoup de livres en anglais mais aussi dans d’autres langues (espagnol, allemand …). Pendant les 2 heures, nous avons pu répondre à des annonces pour rencontrer des personnes et parler anglais. Nous avons aussi écrit une annonce pour que des personnes nous contactent. Je pense que ce genre d’endroit est bien pour rencontrer des personnes d’autres pays."

Ferdinand et Nadjmata rédigeant l’annonce qu’ils vont ensuite accrocher au tableau des annonces à l’étage.

Nadjmata rédigeant un SMS à un anglophone qui recherche des français avec qui converser.

Crédits photo : Kamel BENYAHIA, Yang ZHENG


© 2008 Site des Stagiaires de l’Ecole de la Deuxième Chance de Marseille | SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0