Accueil du site > Projets pédagogiques > Anglais > L’E2C à Bookinbar 17
Enregistrer au format PDFenvoyer l'article par mail title= Version imprimable de cet article

L’E2C à Bookinbar 17

Publié par Yang ZHENG, le 13 janvier 2014

 

Mercredi 22 janvier 2014

Mohamed-Amin SAHRAOUI Groupe E, Session 271

"On a passé un après-midi détendu à la librairie Bookinbar ce mercredi. J’ai trouvé ça super bien. C’est une librairie anglaise où il n’y a que des livres anglais. Ca nous a permis de nous changer les idées. J’ai passé mon enfance à regarder les séries américaines alors, de me retrouver dans un tel décor, ça fait rêver. Lire, ça n’a jamais été mon truc mais en me balladant dans la librairie, je suis tombé sur quelques livres avec des couvertures qui ont attiré mon attention dont "American son : a portrait of John F. Kennedy, Jr" de Richard Blow. Ce livre est en fait la biographie de l’ex-président américain. Je n’ai pas lu le livre en entier parce que je ne comprends pas bien l’anglais mais je prenais des mots qui ressemblaient au français et j’essayais de comprendre. Je n’ai finalement pas eu trop de mal. J’ai passé un super après-midi. Je ne l’oublierai jamais. Je conseille aux stagiaires de l’E2C d’y aller au moins une fois dans leur vie : Même si vous n’aimez pas lire, allez-y ! ça change vraiment. C’est un endroit où l’on peut se détendre. Pour moi, c’est le meilleur projet de l’E2C."

Mehdi CHERGUI Groupe M, Session 264

"En partant de l’école, je me suis posé des questions. Je ne savais pas où Yang allait nous emmener. Sur le chemin, nous avons parlé de tout et de rien. Nous nous disions qu’une fois arrivés au Bookinbar, nous n’allions pas le regretter. Une fois arrivés devant la librairie, Yang nous a pris quelques photos. Puis, nous sommes rentrés. Et là, j’ai eu un flash et j’ai réalisé que je n’étais plus moi, mais une nouvelle personne. Au début j’étais un peu stressé. Je ne savais pas quoi dire mais petit à petit, j’ai réussi à me débloquer et j’ai commencé à parler. Entre temps, une charmante demoiselle nous a proposé de boire quelque chose. Je lui demande donc un "hot lemon with honey". Mes deux autres camarades eux ont pris un "hot cacao with marshmallow". Il y avait des personnes dans la salle à coté et à l’étage, qui semblaient être bilingues, d’autres qui lisaient des livres et des personnes qui étaient venues pour communiquer entre elles en anglais et en français. L’ambiance était superbe. J’ai vraiment adoré le lieu. C’est un endroit pour faire des connaissances, pour se relaxer, pour passer de bons moments avec des personnes que l’on ne connait pas forcément. Ca nous permet aussi de rencontrer des anglophones dans un endroit magnifique et fabuleux. Il y a des étudiants qui y viennent étudier. On peut aussi trouver des livres en allemand, en japonais, en italien, en espagnol. J’ai hâte d’y retourner. A la fin, l’ambiance était au rendez-vous et je ne voulais plus partir. Ça a été le meilleur moment de la journée et de ma vie, car je n’ai jamais eu l’occasion de voyager. Yang, merci pour cet après-midi. J’ai vraiment adoré même si j’ai du mal, mais j’espère que ça va venir. Une fois parti du bar, je me croyais en Angleterre, mais dès que j’ai commencé à voir des personnes qui parlaient français, j’ai tout de suite réalisé que non, j’étais à Aix-en-Provence. En partant, je n’aurais jamais imaginé que ce bar anglais relaxe et décontracte toutes les personnes. Sur le trajet du retour, je pensais juste au moment où je suis entré et au moment où je suis sorti."

Crédits photo : Kamel BENYAHIA, Yang ZHENG


© 2008 Site des Stagiaires de l’Ecole de la Deuxième Chance de Marseille | SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0